Bienvenue sur le site de l’Association des Praticiens Francophones de la Somatic Experiencing

L’APFSE a pour objet de développer et de favoriser  la pratique, l’enseignement, la recherche et la promotion de la Somatic Experiencing.

La Somatic Experiencing, une approche corps-esprit pour résoudre les traumatismes et augmenter la résilience.

LA SOMATIC EXPERIENCING ®

Pour Peter LEVINE, créateur de la SE ®, les symptômes du traumatisme ne sont pas liés à un évènement mais à une perturbation du système nerveux. C’est en soi une bonne nouvelle car s’ils étaient liés à l’évènement – qui par définition ne changera jamais – ils ne seraient pas modifiables.

Peter LEVINE nous montre que, même si nous ne pouvons ignorer les aspects émotionnels, cognitifs voire spirituels du traumatisme (un être humain est bien entendu « beaucoup plus » qu’un système nerveux), la guérison du traumatisme ne peut se produire qu’au niveau du système nerveux car c’est là que se situe la désorganisation traumatique.

La méthode thérapeutique de Peter LEVINE est fondée sur un modèle animal du stress et sur l’observation que tous les animaux, à l’état naturel, développent une réponse de FIGEMENT transitoire lorsqu’ils sont en danger et qu’ils ne savent ni fuir ni attaquer. La sortie instinctuelle de cet état de figement, quand le danger est passé, leur permet d’éviter toute séquelle traumatique. Il observe que l’homme semble avoir perdu cette capacité naturelle et qu’il peut rester figé des années, voire des décennies après que la menace ait disparu. Le figement chronique entretenu par la peur est selon la SE ®, à l’origine des séquelles traumatiques.

A partir de ces observations Peter LEVINE propose des méthodes efficaces de résolution du traumatisme qui ont modifié le pronostic du traumatisme et ont amené à ce qu’il ne soit pas (plus) une « condamnation à vie ».

Ces méthodes thérapeutiques sont facilitées par une bonne compréhension du fonctionnement du système nerveux, en particulier du système nerveux autonome (SNA) car c’est lui qui gère les réponses de fuite, attaque et figement. Les travaux récents du psychophysiologiste Stephen PORGES, qui a développé une théorie dite « polyvagale » du SNA et des émotions, ont enrichi la SE ®, en permettant de mieux comprendre les mécanismes d’entrée et de sortie du figement en relation avec l’environnement.

Cette compréhension nous amène à envisager et à utiliser dans le traitement des personnes traumatisées des concepts un peu inhabituels mais finalement assez simples tels que : niveaux progressifs d’activation du SNA, organisation et désorganisation du traitement de l’information, sur-couplage et sous-couplage, réponse motrice adaptée, accomplissement de la réponse d’orientation défensive, décharge de l’activation, retour de la réponse d’orientation exploratoire, pistage de la sensation, vortex traumatique et contre vortex « guérisseur », titration, ressource etc.

Liens utiles